Petit Jean ou la Victoire à l’Usure

En grève de la faim depuis le 15 août, pour dénoncer les violences policières en général et contre les «Secouristes de Rue» en particulier,

Partager
Petit Jean et Patrick Lachaussée

Petit Jean et Monsieur Patrick Lachaussée consul général de France à Genève. 07/09/2019

Petit Jean

En grève de la faim depuis le 15 août, pour dénoncer les violences policières en général et contre les «Secouristes de Rue» en particulier, devant le bâtiment de l’ONU à Genève, Petit Jean a reçu, hier vendredi, un joli cadeau pour son anniversaire.
Le consul de France est venu à sa rencontre et s’est engagé à travailler à un statut de «Secouriste de rue» avec une carte de secouriste bénévole, il promet de mettre son service juridique dessus pour voir comment c’est réalisable, tout ça avec engagement signé.
Ce qui bien évidemment met un terme à cette grève de la faim à son 22ème jour.

 Mais son combat n’a pas commencé le 15 août, cette grève de la faim n’était que la continuité du combat que Petit-Jean a commencé bien avant, il est d’abord Gilet Jaune en manif, puis, devant les violences, il devient Gilet Blanc et soigne dans les manifestations du samedi, à Marseille et ailleurs.

 Le 1er Juin, les manifestants de Marseille l’accompagnent jusqu’à la porte d’Aix, il entame alors, à pied, un périple de plusieurs centaines de km, soutenu tout au long du chemin par les Gilets Jaunes (qui l’hébergent, font transiter la voiture-balai de ville en ville, l’accompagnent sur quelques km), qui le mènera d’abord à Genève, au siège de l’ONU, puis, toujours à pied, à Paris où il espère rencontrer M.Macron, il remet une lettre à l’Elysée qui reste sans réponse, il repart donc à Genève où il s’installe Place des Nations, devant le siège de l’ONU, pour entamer sa grève de la faim.

 Petit-Jean, Jean-Marie David, avec sa détermination tranquille, a réussi à attirer l’attention, sur les violences, les secouristes, les Gilets-Jaunes.
Alors, les esprits chagrins diront que nianiania, ça sert à rien, que les médias, bien sûr, n’en parlent pas, que l’ONU, Macron s’en soucie comme d’une guigne, que les promesses n’engagent que ceux qui les croient…
Oui, oui, j’entends bien tout ça mais déjà, Petit-Jean a cessé sa grève de la faim et ça, c’est plutôt bien parce qu’il n’est pas épais là et surtout, ce n’est pas si anodin ou futile ce qui se joue en ce moment, c’est une guerre d’usure et toute bataille gagnée, ben elle est gagnée, rien que pour le moral des troupes ça compte!

 Leeloo pour ParaFox Tv

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *