Le maire refuse la pose d’un compteur Linky

Il s’oppose physiquement en bloquant la voiture du technicien Enedis. Déjà assigné au tribunal par Enedis et l’Etat, il tombe nez à nez avec un technicien envoyé par Enedis

Partager

Saint-Capraise-de-Lalinde: Le maire refuse la pose d’un compteur Linky
Il s’oppose physiquement en bloquant la voiture du technicien Enedis. Le maire de Saint-Capraise-de-Lalinde France a la tête dure (ndr: et nous on aime bien ça). Déjà assigné au tribunal par Enedis et l’Etat, il tombe nez à nez avec un technicien envoyé par Enedis pour poser des compteurs Linky !

Le maire était face à un journaliste de France Bleu Périgord sur sa commune pour répondre aux questions du journal concernant son assignation devant le tribunal, c’est alors, qu’en pleine interview Laurent Perea, le maire, est prévenu par une habitante qu’un compteur Linky vient d’être posé dans un quartier de la ville.

Survolté et ne manquant pas d’énergie, l’élu saute dans son véhicule pour se rendre sur place. Rejoint par un de ses adjoint, ils ont immédiatement bloqué le véhicule d’Enedis.

Après une enquête rapide, le maire comprend qu’un compteur Linky venait en fait d’être posé devant la maison d’une habitante handicapée, qui n’était, dit-elle, pas du tout au courant de la pose du compteur. 
Le technicien assure, quant à lui, qu’elle avait bien été prévenue et qu’il a sonné et échangé tout à fait normalement avec cette habitante. 
Les gendarmes immédiatement prévenus par le maire, ne se sont finalement pas déplacés, mais l’adjudant contacté a demandé au technicien de cesser ses opérations, et de respecter la situation.
A savoir, attendre que le tribunal de Bordeaux se prononce lundi. Le technicien a donc rebroussé chemin.

Il faut savoir que Saint-Capraise est en lutte contre les compteurs Linky depuis quatre ans maintenant. Enedis aurait estimé les installer en septembre 2019. Mais pour le maire, c’est niet. De nombreux habitants partagent le même avis.
Du coup, Enedis et l’Etat ont attaqué la commune devant le tribunal administratif. Une audience en référé aura lieu ce 𝐥𝐮𝐧𝐝𝐢 𝟏𝟗 𝐚𝐨û𝐭 𝟐𝟎𝟏𝟗. Des habitants ont même affrété un bus pour aller soutenir leur conseil municipal à Bordeaux.

A suivre…

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *