Le Conseil d’État confirme l’usage du LBD 40

‘Le tir aux pigeons va pouvoir continuer’, les syndicats police se disent soulagés.

Partager

‘Le tir aux pigeons va pouvoir continuer’, les syndicats police se disent soulagés.
La juridiction avait été saisie par la Ligue des droits de l’homme et la CGT, qui demandaient l’interdiction de cette arme dans le cadre des manifestations de «Gilets Jaunes»
Le Conseil d’État rejette des demandes tendant à ce qu’il ne soit plus fait usage de lanceurs de balle de défense (LBD) lors des manifestations de « Gilets Jaunes »

🔘 Notre observation : Il y a d’abord, malheureusement, beaucoup plus de victimes que les quelques photos sur notre panneau. 
Ensuite, concernant l’utilisation de cette arme, nous constatons qu’ aucun « casseur » ou « brute » ne semble avoir été touché par les tirs des forces de l’ordre, sans doute plus rapides et habitués à ce genre d’exercices de guérilla urbaine. Nous pensons réellement que l’utilisation de « Flash-Ball » ou de grenades explosives (25 gr de TNT) ne fera qu’engendrer encore plus de haine et de violence. Notre république possède déjà plusieurs « armes » pour lutter contre les révoltes citoyennes, par exemple la dissolution de l’Assemblée Nationale, à notre avis la seule solution capable de ramener immédiatement un peu de calme dans ce pays.

M.Emmanuel Macron, par la voix de son Ministre de l’Intérieur, semble avoir choisi de gouverner différemment, par la répression à coups de « Flash-Ball », grenades et blindés.
Mr le Président de la République, vous porterez dans l’histoire toutes les responsabilités de vos actes.


#Macron #France #LDB40 #Castaner #Citoyens #GiletsJaunes #Grenades

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *