Affaire Ferrand: Du foin dans les bottes et celles de sa compagne…

Pouvons-nous avoir confiance en un président de la maison des citoyens (Assemblée nationale) quand il est soupçonné de «Prise illégale d’intérêts» par trois juges… ?

Partager

Pouvons-nous avoir confiance en un président de la maison des citoyens (Assemblée nationale) quand il est soupçonné de «Prise illégale d’intérêts» par trois juges… ? Et bien pour M.Emmanuel Macron et M.Édouard Philippe la réponse est 𝐎𝐔𝐈, forcement…

Alors vous allez me parler de la présomption d’innocence, quelle belle chose cette « présomption d’innocence »! Toujours appliquée à haut niveau mais très peu pour les citoyens…
Ce n’est pas la peine d’en faire tout un foin avec cette affaire Ferrand et ne mettons pas la charrue avant les bœufs nous dit-on !

– Oui mais problème, l’affaire n’est pas si compliquée que cela et M. Ferrand semble bien avoir mis du foin dans ses bottes et celles de sa compagne…
Et puis nous aussi nous en avons plein les bottes (cela était facile), ras-le-bol de toutes ces histoires d’enrichissement personnel , magouilles et politique, en nous expliquant que avant on faisait comme ça, blabla blabla.

 Et bien nous ne souhaitons plus, nous citoyens, être représentés par un président de l’Assemblée nationale qui est mis en examen pour «Prise illégale d’intérêts» par trois juges. Si nous devons parler de la présomption d’innocence, alors que M Richard Ferrand – Président de l’Assemblée nationale, député du Finistère se mette en retrait et qu’il se consacre à sa défense, il en aura bien besoin, vu le dossier qui ne laisse planer que très peu de doutes sur cet enrichissement personnel.

Pour les citoyens, n’oubliez pas de rappeler aux Forces de l’Ordre en manifestation ou ailleurs, que vous êtes innocent, tant qu’un juge ne vous aura pas jugé ! Vous ne serez pas écouté, mais vous aurez essayé !…

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *